Carte électronique : tout savoir sur le processus de fabrication

Une carte électronique ou PCBA est le cerveau de tout appareil électronique, cette carte est reliée électroniquement avec différents composants pour assurer le fonctionnement qu’on attend d’un appareil. Ainsi, elle est le premier responsable de la mise en marche d’un appareil électrique, d’un ordinateur, voire un véhicule. Comment sont-elles fabriquées ? C’est ce que nous allons développer. 

La version brute de la carte électronique

La carte électronique brute ou circuit imprimé est confectionnée à partir d’un substrat, plastique de type (FR4) recouvert de couches de cuivres pour assurer la conductivité des couches de masque de soudure (souvent de couleur verte ou jaune) et d’un circuit sérigraphié. La carte brute peut être en une seule couche, mais il existe des cartes composées de plusieurs couches qui sont conçues pour supporter plusieurs composants, donc imprimées de chemins de connexion complexes pour assurer l’interconnexion entre les composants. Si vous souhaitez avoir les détails de cette source, vous pouvez visiter les sites des fabricants de carte électronique.

A voir aussi : Travaillez dans un lieu inspirant avec une bonne qualité de vie avec Howel

Montage des composants

Cette étape est la plus délicate de tous les processus de fabrication d’une carte électronique. Il s’agit de monter les composants sur la carte imprimée. Les ingénieurs ont recours à deux techniques dont la pose des composants avec les connecteurs traversants (Thru-Hole) et la pose où les composants sont montés en surface (SMT). Il a également deux étapes qui doivent être réalisées pendant le montage des composants, ce sont : 

  • Positionnement : un bon positionnement assure le bon fonctionnement des cartes ;
  • Soudure.

Programmation des cartes électroniques PCBA

Cette étape consiste à programmer les différents composants pour assurer l’efficacité et les fonctionnalités de la carte électronique.

En parallèle : Centre de formation Gefor : un partenaire de choix pour votre avenir professionnel

Revêtement de protection

Une fois l’assemblage fini, la carte est encore fragile, cela nécessite l’ajout d’un revêtement de protection. Il s’agit de l’application d’une couche de protection qui peut être en polymère, vernis ou silicone sur la carte électronique, le “Conformal Coating”. Il y a ainsi le résinage d’électronique ou Potting. Cela consiste à remplir un boîtier électronique, conçu pour cet effet, d’une résine afin de recouvrir entièrement la carte électronique PCBA. 

Pour que le processus soit réalisé dans les règles de l’art, les étapes de fabrication se terminent par le contrôle. Il y a divers types de contrôle : contrôle ICT, contrôle par machine de vision, contrôle visuel, contrôle UV et contrôle de fonctionnalité. Une fois les contrôles effectués, place à l’assemblage. Cette dernière étape consiste à assembler tous les composants qui déterminent la carte électronique PCBA. Il faut de ce fait assembler au module électronique les composants mécaniques qui sont les connecteurs et les boîtiers, ainsi que les composants électriques dont les câbles électriques. Cette étape est souvent confiée à un spécialiste Assembleur de Cartes Électronique ou en faisant appel à des sous-traitants.